Maïa Metz (Noé) : « Lorsqu’on parle d’une fonctionnalité à l’équipe tech, il faut expliquer pourquoi, pas comment »

La courageuse qui a accepté d’essuyer les plâtres de l’interview Flash, c’est Maïa Metz ! Ex PM de BlaBlaCar et VP Product de Aircall, elle a cofondé, en février dernier, Noé, un programme de 3 mois pour apprendre le product management. Entrevue.

Pour info, dans l’Interview Flash, on découvre une personnalité de l’écosystème sous un angle décalé avec des questions parfois sérieuses parfois… plus WTF.

Ce qu’on ne soupçonne pas dans le métier de PM…

Maïa Metz: Je vais citer mon ami l’illustre Lucas Cerdan (Lead PM chez Algolia) pour répondre à cette question : “Quand tu es PM, si tu lances une feature qui marche bien, on ne parle pas de toi. Par contre, quand il y a une merde à ramasser sur le sol, c’est pour toi !”. C’est un peu caricatural… mais il y a du vrai !

En tant que PM on n’est pas souvent sous les spotlights, et on gère beaucoup de sujets compliqués. C’est important d’en avoir conscience – d’autant que l’expression “le PM, c’est le CEO du produit” fait penser l’inverse (je ne suis pas fan de cette phrase !). 

Le jour où tu t’es dit je veux devenir PM…

M.M: Quand j’ai lancé mon premier produit ! C’était une intégration entre Zendesk et Ifeelgoods, le SaaS pour lequel je bossais à San Francisco. Cette feature n’était pas révolutionnaire, mais j’avais adoré. 

Ce qui t’a manqué le plus quand tu as quitté le quotidien de PM…

M.M: L’excitation juste avant une mise en prod !

Le no-go direct lors d’un entretien d’embauche avec un PM…

M.M: Si le/la candidat.e me répond que son produit préféré, c’est le mien ! Ou alors à l’inverse, si il/elle ne l’a pas testé 🙂

Un des meilleurs conseils de leadership que tu aies reçus…

M.M: Je pense à deux conseils. Le premier, lors de mes débuts en tant que PM : lorsque l’on parle d’une fonctionnalité à l’équipe Tech, il faut expliquer pourquoi, pas comment. Ça semble évident, mais je le vois encore beaucoup chez certains PMs. C’est le meilleur moyen de dé-responsabiliser la team dev, et faire de mauvais choix techniques ! (cf. notre interview de Marty Cagan sur ce sujet)

Le deuxième n’est pas en rapport avec le leadership, mais j’ai envie de le mentionner quand même : « Don’t pick a job, pick a boss ».

Le petit truc qui fait la dif’ pour postuler à Noé…

M.M: Quelqu’un qui arrive à se présenter de manière claire et structurée, en moins de 2-3 minutes ! C’est rare. On a beaucoup de candidatures pour le programme Noé (pour le premier batch, 97 candidats pour 15 places !).

Ce qu’on regarde en entretien, ce sont les qualités nécessaires selon nous pour être PM : structure, humilité, sens produit, motivation, leadership.

Tu peux nous dire quoi en chinois ?

M.M: J’ai fait du chinois 3 ans au lycée. Je n’ai pas mis à jour cette section de mon Linkedin depuis longtemps, je vois que vous êtes allés fouiller pour préparer ces questions 😉 (NDLR : On a fait les fouines, c’est vrai…) 

Je me souviens du premier dialogue que j’ai appris, qui disait :
– La Chine est elle grande ? Oui, la Chine est très grande !
– La France est elle grande ? Non, la France n’est pas grande, elle est très petite !
En chinois dans le texte : 中国很大吗? 中国很大. 法国很大吗?法国不大,法国很小.

Palo Alto, c’était…

M.M: Le + : c’était ensoleillé ! Le soleil 300 jours par an, ça fait la différence par rapport à Paris.
Le – : ça manquait un peu de diversité… Globalement, tout le monde travaillait dans la tech, la tech ou la tech.

Et au fait… c’est qui Noé ?!

M.M: Noe Valley, c’est le nom du quartier à San Francisco où nous étions avec mes associés Jules et Nino, lorsqu’on a créé la boîte ! Et puis en bonus, Noé c’est le capitaine du bateau, un PM avant l’heure en quelque sorte 🙂

Pour finir… Papier / crayon ou Notion ?

M.M: Papier crayon, à fond.

Jira ou le Jura ?

M.M: Le Jura ! Sérieusement… Jira c’est un peu l’enfer, quand même.

NPS ou NCIS ?

M.M: NPS. Je n’ai jamais regardé NCIS – on est plutôt team Bureau des Légendes chez Noé. (NDLR : D’où Mathieu Kassovitz dans l’image d’intro. Ok, c’était un peu capillotractée.)

1 Points


One thought on “Maïa Metz (Noé) : « Lorsqu’on parle d’une fonctionnalité à l’équipe tech, il faut expliquer pourquoi, pas comment »”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *